ASTM News

12
Avr

ASTM dénonce la mort de trois agriculteurs lors d’une manifestation pacifique au Sud des Philippines

ASTM condamne avec véhémence l’acte de violence perpétré contre des milliers de paysans qui manifestaient pacifiquement début avril pour revendiquer leur droit à l’alimentation à Kidapawan City. Lors de la manifestation trois personnes ont été tuées, au moins 38 autres blessées et 45 arrêtées.
#BigasHindiBala tarpUne organisation membre du réseau paysan KMP, partenaire ASTM depuis 1999, était présent lors de la dispersion violente par la police philippine d’une manifestation d’environ 6.000 paysans à Kidapawan City, capitale de la province de North Cotabato au Sud des Philippines. Les manifestants non-armés revendiquaient le déblocage d’une aide alimentaire d’urgence promise depuis janvier 2016. Cette aide devait contrer les effets désastreux de la sécheresse prolongée dans la région liée au phénomène climatique El Nino. Au moins 50.000 ha destinés à la production de riz et de maïs ont été touchés par cette sécheresse. Plus de 25.000 agriculteurs ont perdu leur seule source de revenu.
Une aide alimentaire d’urgence qui n’arrive pas
L’état de calamité agricole avait été déclaré dans la province de North Cotabato en janvier 2016 après plusieurs alertes à la sécheresse émises en 2015. Alors que la municipalité de Kidapawan s’était engagée à une aide de 15.000 sacs de riz pour les paysans affectés, les autorités régionales ont refusé de leur côté de libérer cette aide. Au niveau national, des soutiens avaient également été promis, mais jamais distribués. Face à cette situation, 6.000 paysans de toute la région s’étaient rassemblés à Kidapawan City le 30 mars, pour faire part de leurs exigences: le déblocage des 15.000 sacs de riz en tant qu’aide d’urgence, des subventions sur les intrants agricoles, l’augmentation des prix à la production et le retrait des unités militaires de la région. Les négociations avec le Gouverneur de North Cotabato sont restées sans suite. Le 1er avril, après 2 jours de manifestation, l’ordre de dispersion des manifestants a été donné par les autorités et la police a ouvert le feu sur les manifestants. Trois personnes ont été tuées, 38 blessées et 45 arrêtées.
Bayan Apr 8-1Garantir la sécurité des manifestants et reprendre les négociations
Selon l’organisation des droits de l’homme Karapatan, les autorités ont décidé de responsabiliser les victimes et les organisations des conséquences dramatiques tout en les accusant de possession d’armes et en les menaçant d’emprisonnement. ASTM déplore que les autorités ne se soient pas penchées sur les causes de la manifestation et souhaite qu’une investigation indépendante et impartiale soit menée afin d’établir les responsabilités. Dans l’immédiat, il est nécessaire que les autorités philippines honorent leurs engagements en termes de droits de l’homme, garantissent la sécurité des manifestants et établissent un cadre qui puisse permettre la reprise des négociations.
#FoodNotBullets #BigasHindiBala
 

Vous faites un don à : Action Solidarité Tiers Monde

Combien souhaitez vous donner ?
€10 €25 €50
Souhaitez-vous faire un don permanent? Je souhaiterais faire un Don(s)
Combien de fois souhaitez vous répéter le paiement (celui-ci inclus)*
Prénom*
Nom de famille*
Email *
Téléphone
Adresse
Note
en chargement ...