ASTM News

14
Juin

Brennpunkt 293 lance une série sur le développement

Le nouveau Brennpunkt vient de sortir… et avec lui le lancement d’une série d’articles sur le développement. Retrouvez l’édito ” 30 ans de «droit au développement», mais quel développement ? “
BPcover“En 2015, la communauté internationale s’est engagée, dans le cadre des ODD, pour un agenda de développement ambitieux décliné en 17 objectifs. Parallèlement, le financement du développement a également fait l’objet de nouveaux engagements traduits par l’agenda de Addis Abeba. Finalement, en fin d’année un accord global a été possible sur les questions climatiques.
Il y a 30 ans, la Déclaration des Nations Unies sur le droit au développement voyait le jour. Ce document, malgré son caractère purement déclaratif, comportait un certain nombre d’éléments qui méritent d’être rappelés. La Déclaration reconnaît le développement comme étant un processus économique, social, culturel et politique, qui a pour objectif la constante amélioration du bien-être des individus et des communautés. Elle place l’être humain au centre de tout processus de développement et en appelle à un nouvel ordre économique international qui permette la réalisation des droits humains. Un an plus tard, la commission Brundtland proposait sa définition de développement durable qui se matérialise en trois dimensions : la croissance économique, le progrès social et le respect de l’environnement. Depuis ses débuts, l’ASTM mène, entre autres, une réflexion sur le concept même du développement. Aujourd’hui et selon son cadre stratégique, l’organisation souhaite, de part son action, sensibiliser le grand public et interpeller les décideurs politiques sur des questions liéesau développement avec l’objectif de contribuer à plus de justice sociale basée sur la réalisation des droits humains, en particulier les droits économiques, sociaux et culturels et le respect de l’environnement. De nos jours, des modèles basés sur la décroissance, la transition vers des économies plus respectueuses de l’environnement, ou encore sur l’économie circulaire font partis des débats autour du développement, du moins en Europe. Comme il ne pouvait être différent, tenant compte de la complexité liée au développement, d’autres concepts de développement existent et sont plus ou moins visibles. Il suffit de penser à la conception de développement des populations indigènes, ou encore à l’approche de la République Populaire de Chine et des pays du Golfe.
Ces différentes conceptions interpellent et posent diverses questions sur les conceptions elles-mêmes, sur les acteurs du développement et leur rôle et finalement sur le processus de développement en soit. Le magazine BP3W a pour ambition d’être un espacede débat. Il est donc naturel qu’une série d’articles sur le développement soit envisagée dans ce cadre. Les articles qui feront partis de cette série devraient idéalement partir de la question « Qu’est-ce qu’on entend par développement ? », mais pourront aller au-delà et notamment questionner le rôle des différents acteurs du développement et les processus sous-jacents aux différentes conceptions. Ils pourront interroger les modèles existants et leurs processus, mener une analyse sur différents types d’interventions et sur les acteurs (société civile, les Banques de développement, les Etats, les Nations Unies, l’Union européenne etc.) et éventuellement indiquer des alternatives.
Nous démarrons cette nouvelle série avec deux articles et deux auteurs différents, l‘un du Nord et l‘autre du Sud – respectivement Arnaud Zacharie et Eduardo Gudynas. Ces deux contributions posent pour ainsi dire la première pierre de cette nouvelle série qui sera poursuivie dans les prochains numéros.
Au-delà de ces articles qui discutent le développement, les contributions restantes illustrent les conquences, parfois tragiques du «mauvais» développement. Comme
d‘habitude, des articles sur les partenaires et certaines évolutions internationales viennent compléter la présente édition. Finalement, nous avons aussi inclus un photo-reportage sur les réalités vécues par celles et ceux qui fuient la guerre et la misère.”
Joaquim Monteiro

Vous faites un don à : Action Solidarité Tiers Monde

Combien souhaitez vous donner ?
€10 €25 €50
Souhaitez-vous faire un don permanent? Je souhaiterais faire un Don(s)
Combien de fois souhaitez vous répéter le paiement (celui-ci inclus)*
Prénom*
Nom de famille*
Email *
Téléphone
Adresse
Note
en chargement ...