ASTM News

11
Nov

COP26: Lettre ouverte au gouvernement luxembourgeois

Au gouvernement luxembourgeois et à ses représentant-es à la COP26 à Glasgow :

Nous, la coalition United for Climate Justice, ainsi que plus de 300 organisations du monde entier, vous demandons aujourd’hui de veiller à ce que le financement des pertes et dommages soit disponible lors de la COP26.

Les impacts de la crise climatique, qui ne peuvent être évités ou minimisés par des mesures d’adaptation et d’atténuation mais représentent des pertes et des dommages, sont déjà une réalité vécue par les populations du monde entier, violant leurs droits humains et entraînant le déplacement de plus de 30 millions de personnes rien qu’en 2020. Les pays et les communautés pauvres et vulnérables sont les moins responsables du changement climatique, mais sont déjà confrontés aux impacts les plus négatifs, tant sous la forme de phénomènes météorologiques extrêmes tels que les ouragans et les inondations, que de processus à évolution lente tels que l’élévation du niveau de la mer.

Le coût économique prévu des pertes et dommages d’ici à 2030 est estimé entre 290 et 580 milliards de dollars dans les seuls pays en développement. Il est donc essentiel d’augmenter les financements en fonction des besoins pour permettre aux pays et aux communautés vulnérables de se remettre des effets du climat et de reconstruire leurs moyens de subsistance et leurs économies. Si des fonds ont été mobilisés pour l’atténuation du changement climatique et l’adaptation à celui-ci, les fonds manquent toujours pour faire face aux pertes et dommages.

En s’appuyant sur les recherches récentes de l’Institut de Stockholm pour l’environnement et sur une série de documents d’information de la Fondation Heinrich Böll, nous appelons la COP26 à faire progresser le financement des dommages et des pertes par les mesures suivantes :

1. plaider pour l’adoption, lors de la COP26, d’un financement des dommages et des pertes suffisant et basé sur les besoins, en plus des fonds promis pour l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, et fondé sur l’équité, la responsabilité historique et la solidarité mondiale, en appliquant le principe du pollueur-payeur. Le financement des dommages et des pertes devrait également être inclus dans l’objectif de financement du climat après 2025.

2. préconiser la mise en place d’un processus permettant de déterminer le montant des fonds nécessaires pour faire face aux pertes et dommages et les mécanismes appropriés pour les fournir aux pays en développement. Les résultats doivent être présentés à la COP27 pour commencer à fournir un financement pour les dommages et les pertes. 3. aider les pays en développement à mettre en place des systèmes nationaux de répartition des fonds pour les dommages et les pertes afin de garantir l’appropriation par le pays, l’intégration de la dimension de genre et l’autodétermination quant à l’utilisation des fonds pour atteindre les populations les plus vulnérables et les plus nécessiteuses. Cela pourrait être facilité par le Réseau de Santiago pour les pertes et dommages, qui est pleinement fonction

 

United for Climate Justice

Vous faites un don à : Action Solidarité Tiers Monde

Combien souhaitez vous donner ?
€10 €25 €50
Souhaitez-vous faire un don permanent? Je souhaiterais faire un Don(s)
Combien de fois souhaitez vous répéter le paiement (celui-ci inclus)*
Prénom*
Nom de famille*
Email *
Téléphone
Adresse
Note
en chargement ...