ASTM News

11
Fév

L’ASTM a signé le nouvel accord-cadre «Partenariats de Solidarité » 2020-2024

Le 3 février, les co-présidents de l’ASTM, Monique Langevin et Richard Graf, ont signé le nouvel accord-cadre « Partenariats de Solidarité » avec le ministère des Affaires étrangères et européennes.

Le programme, qui s’étale sur une période de 5 ans, vise à soutenir les organisations de la société civile dans leur lutte pour les droits de certains groupes de la population, notamment les peuples autochtones, les femmes, les paysans et les défenseurs des droits.

« Depuis quelques années, l’ASTM s’est donné comme objectif de contribuer au renforcement des citoyens, des organisations de la société civile et des décideurs politiques pour des changements de fond en vue d’un monde plus juste, plus solidaire et plus durable », explique Gabriela Caceres, responsable des partenaires en Amérique latine. « Nous avons proposé ce programme avec la conviction que le renforcement de la capacité d’influence de la société civile à partir d’une approche basée sur les droits pourra équilibrer le rapport de force des acteurs du système et inciter les citoyens à s’informer et à participer, et à amener les États à leur obligation de garantir les droits fondamentaux. »

Le programme sera mis en place par une trentaine d’organisations partenaires actives dans 11 pays différents : 2 en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso et Togo), 3 en Asie et Moyen-Orient (Philippines, Inde et Palestine) et 6 en Amérique latine et centrale (Bolivie, Pérou, Équateur, Guatemala, El Salvador et Honduras). Au Luxembourg, il sera géré par 3 permanents, accompagnés par une dizaine de bénévoles.

Cette approche multizone est liée à la globalisation des problèmes socio-politiques concernant le droit à la terre, les droits des femmes et le droit de défendre des droits. L’accaparement des terres – poussé par l’agriculture industrielle, l’extraction intensive de ressources naturelles ou la spéculation – est un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur et qui provoque une dégradation environnementale grave, menaçant au passage les possibilités de survie des populations. De la même manière, les inégalités et les discriminations à l’égard des femmes persistent, malgré les efforts et les moyens engagés depuis des années. Non seulement la promesse d’égalité n’est toujours pas tenue, mais nous assistons à une résistance renouvelée, portée par différentes formes de fondamentalismes. Un indicateur dramatique qui ne cesse de nous interpeller : en Amérique centrale, 1 femme est assassinée toutes les 16 heures. Par ailleurs, les personnes et les communautés qui se mobilisent pour la défense des droits sont de plus en plus exposées à des attaques. En 2018, près de 321 défenseurs de droits ont été assassinés dans le monde, dont 77% étaient des paysans et des membres des peuples autochtones défendant leurs territoires. Les Philippines et l’Amérique latine figurent en tête de ce bilan sanglant.

Concrètement, le nouvel accord-cadre 2020-2024 vise le renforcement organisationnel des partenaires et permet de les soutenir dans leur travail spécifique dans trois domaines précis : la formation des acteurs sociaux et la production d’information, la promotion des changements au niveau des cadres législatifs et des agendas politiques, et la mise en place de solutions alternatives concernant l’accès inégale des populations aux biens et ressources naturelles, la criminalisation des personnes et des communautés défendant les droits ainsi que l’exclusion de genre.

Lors de la cérémonie de signature, la ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire Paulette Lenert a souligné l’importance de l’engagement de la société civile et des ONGD. « Les accords-cadres représentent la confiance que le MAEE témoigne envers les ONGD comme partenaire-clé dans la mise en oeuvre de la Coopération luxembourgeoise. »

>> Find the English version here

Vous faites un don à : Action Solidarité Tiers Monde

Combien souhaitez vous donner ?
€10 €25 €50
Souhaitez-vous faire un don permanent? Je souhaiterais faire un Don(s)
Combien de fois souhaitez vous répéter le paiement (celui-ci inclus)*
Prénom*
Nom de famille*
Email *
Téléphone
Adresse
Note
en chargement ...