ASTM News

29
Jan

Procès contre PetroOriental pour sa contribution au changement climatique

Le peuple indigène Waorani de l’Amazonie équatorienne a intenté un procès contre la compagnie pétrolière chinoise PetroOriental. Il dénonce la compagnie, filiale des transnationales chinoises China National Petroleum Corporation (CNPC) et China Petrochemical corporation (SINOPEC), pour la combustion et l’évacuation de gaz dans les torchères du bloc 14 pendant l’extraction du pétrole et la pollution atmosphérique qui en résulte et ses effets directs sur le changement climatique, ce qui constitue une violation permanente des droits humains et des droits de la nature.

Les activités pétrolières qui contribuent au réchauffement climatique affectent l’ensemble de l’humanité, et dans ce cas le peuple Waorani, dont les moyens de subsistance dépendent des cycles de la nature pour leur subsistance. Cette nationalité indigène vit en contact étroit avec l’environnement, la rivière, la forêt.

Le 19 janvier 2021, une audience a été tenue pour l’action de protection contre la société chinoise. Les plaignants ont présenté tous leurs arguments et ont été accompagnés d’experts en la matière.

Juan Enomenga, plaignant et président de la commune de Miwaguno, a commencé son discours en disant que la communauté avait vu le changement climatique de ces dernières années, qui avait affecté la vie de son peuple. Les avocats des plaignants, Julio Prieto et Pablo Fajardo, ont clairement indiqué que cette action en justice n’est par pour des dommages environnements directs à la population environnante, mais pour sa contribution au changement climatique et sa manifestation au niveau local, en l’occurrence sur le territoire du peuple Waorani de Miwaguno.

Yvonne Yanez de notre partenaire Accion Ecologica a souligné que le gouvernement chinois et les sociétés mères de PetroOriental (SINOPEC et CNPC) ont déjà annoncé des politiques et des mesures pour lutter contre le changement climatique, qui comprennent des changements technologiques et des mesures d’efficacité énergétique, ce qui signifie de facto que pour s’y conformer, les trois brûleurs existants dans le bloc 14 devraient être fermés.

Pour sa part, Esperanza Martinez, avocate représentant la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), a rappelé la relation directe entre la violation des droits humains et le changement climatique, ainsi que les instruments internationaux qui font référence aux responsabilités des entreprises en matière de droits des peuples, tels que les Principes directeurs des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l’homme. Elle a également souligné que l’Équateur est le pays des droits de la nature et qu’une décision en faveur des plaignants serait orientée dans ce sens.

Des rapports ont été présentés par des experts qui montrent comment le changement climatique a été perçu par les habitants de Miwaguno. Ces derniers ont témoigné qu’ils „ne récoltent plus comme avant, la rivière granit en causant beaucoup de dégâts et que les pluies sont maintenant moins fréquent, mais plus fortes en même temps“.

Enfin, il a été demandé à l’entreprise de reconnaître sa responsabilité dans le changement climatique, de fermer les brûleurs et d’arrêter de brûler du gaz dans le bloc 14.

L’audience a été suspendue hier soir et reprendra le 9 février. Les témoignages des Pikenani de la communauté de Miwaguno seront alors présentés. La suspension est due au fait que les avocats de PetroOriental, se voyant acculés par les témoignages, ont contesté la validité de l’interprète appartenant à l’accusation qui avait été désigné par le juge. D’après Accion Ecologica, les avocats de la compagnie pétrolière ont choisi cette stratégie pour taire les témoignages, en arguant que l’interprète n’était pas sincère et ne traduisait pas correctement les propos des plaignants dans la langue Waoterero.

Vous faites un don à : Action Solidarité Tiers Monde

Combien souhaitez vous donner ?
€10 €25 €50
Souhaitez-vous faire un don permanent? Je souhaiterais faire un Don(s)
Combien de fois souhaitez vous répéter le paiement (celui-ci inclus)*
Prénom*
Nom de famille*
Email *
Téléphone
Adresse
Note
en chargement ...