ASTM News

03
Mar

Un avant-goût sur le nouveau Brennpunkt avec l'édito signé Joaquim Monteiro

Le nouveau Brennpunkt est en impression. Nous vous proposons de découvrir d’ores et déjà l’édito.

Après l’euphorie des engagements, les défis de la mise en œuvre

Cover Brennpunkt292L’année écoulée restera sûrement dans l’histoire comme une année charnière pour le développement global. Estampillée année européenne du développement et marquée par l’organisation de plusieurs sommets à l’échelle mondiale qui se sont soldés par des engagements, 2015 aura permis à certains de rehausser les niveaux d’espoir. D’autres auraient souhaité plus d’ambition, des engagements plus concrets et plus contraignants. Désormais le cadre général est posé, mais les jeux ne sont pas faits pour autant. Au contraire, le compte à rebours pour l’implémentation des divers engagements a démarré au 1 janvier 2016. C’est maintenant que le travail sur le terrain commence et qu’il est nécessaire de faire face aux défis qui restent nombreux.
D’un côté l’agenda 2030 se veut universelle avec des objectifs interdépendants et au même temps sensible aux contextes et aux moyens disponibles dans chaque pays ou région. Au Luxembourg, suite à la question parlementaire du député Franz Fayot du 26 octobre concernant les objectifs de développement durable, nous apprenons dans la réponse de Monsieur le Premier Ministre qu’il « a été proposé au Gouvernement que le Luxembourg se concentre sur certaines thématiques prioritaires » et qu’il « restera à déterminer le moment venu, si ces thématiques sont reprises en tant qu’objectif à part entière, résultat et/ou comme thème transversal ». Dès lors la question de la cohérence des politiques pour le développement se pose au premier rang. Une articulation cohérente (verticale) entre les niveaux local, national, régional et international serait donc de mise. A celle-ci s’ajoute une cohérence inter institutionnelle (cohérence horizontale) et la nécessité d’une cohérence entre les politiques internes et externes. CONCORD, la confédération européenne des ONG d’urgence et de développement rappelle à cet égard dans un papier publié en février 2016 qu’il est nécessaire d’identifier les potentielles lacunes au sein de l’UE et ses Etats membres au niveau des cadres, processus et mécanismes législatifs pour garantir une cohérence et établir les responsabilités des différents acteurs. Des révisions de politiques existantes comme la stratégie Europe 2020 ou des politiques à venir sont autant d’occasions à ne pas rater pour transformer les engagements en réalités. Dans le même ordre d’idées, des outils (par exemple des études d’impact ex ante et ex post) qui permettront de garantir une cohérence effective et d’assurer le suivi devront être développés.
L’autre face de la même monnaie s’illustre par le plan d’action établi à l’issu de la conférence sur le financement du développement qui s’est tenue à Addis Abeba. Ce dernier tient cependant lui aussi plus du programmatique que d’engagements réels. Certaines pistes sont avancées comme le renforcement des capacités des Etats à lever l’impôt, la lutte contre l’évasion fiscale et les transferts illicites de capitaux, le secteur privé comme source de financement du développement durable et enfin les transferts financiers des migrants. Il sera nécessaire de faire correspondre des actions concrètes aux différentes pistes avancées. Sur cet aspect, CONCORD rappelle aussi que l’élaboration des budgets à différents niveaux devra forcément tenir compte de l’agenda 2030.
Finalement, n’oublions pas les engagements pris à la COP21 à Paris. Il faudra opérationnaliser la transition indispensable vers des modes de vies plus respectueux de la planète et contenir les effets déjà négatifs du réchauffement climatique.
 
Dans ce premier numéro du Brennpunkt – Drëtt Welt de 2016, nous revenons donc sur ces moments forts, illustrés par des articles dont les auteurs ont été impliqués d’une manière ou d’une autre aux différents événements évoqués. A côté de ce dossier rétrospectif, des articles sur la conférence de l’OMC, la politique migratoire européenne, le rôle de la culture pour le développement, viennent compléter la présente édition.

Vous faites un don à : Action Solidarité Tiers Monde

Combien souhaitez vous donner ?
€10 €25 €50
Souhaitez-vous faire un don permanent? Je souhaiterais faire un Don(s)
Combien de fois souhaitez vous répéter le paiement (celui-ci inclus)*
Prénom*
Nom de famille*
Email *
Téléphone
Adresse
Note
en chargement ...